UN PEUT D'HISTOIRE

LE CANARIS

028.jpg

 

 

COMMENT LE CANARI EST VENU CHEZ NOUS:

Lorsqu'au XVe siècle, les Espagnols ont conquis les îles Canaries, ils ont amené en Espagne les 1er canaris sauvages. Des moines, habiles en affaires, on commencé l'élevage des canaris. Ils faisaient un commerce florissant avec les petits chanteurs jaune et vert, mais ne vendaient à l'étranger que les coqs (male), on dépendait donc toujours de l'approvisionnement venant d'Espagne. Au XVIIe siècle cependant, des Italiens réussirent un élevage avec des femelles sorties en fraude. De là, les oiseaux arrivaient dans le Tyrol, puis dans les autres pays de langue allemande. En plus des hybrides, qui sont un croisement avec des oiseaux sauvages. (extrait du livre de Otto von Frisch).

 

DESCRIPTION:

Le Canari est la forme domestiquée du Serin des Canaries (Serinus canaria). La sélection de ces oiseaux au sein des élevages a permis de créer de nombreuses races et variétés en privilégiant trois aspects : le chant, la couleur ou la posture.

CANARIS DE COULEURS:

Les éleveurs ont obtenu, à force de sélections génétiques ou de croisements, de nombreuses mutations de couleurs (jaune, blanc, orange, isabelle, rouge, agate, brun, noir ou noir-brun, mosaïque, pastel, opale, ino, satiné, ailes grises, topaze, eumo, onyx, cobalt, jaspe). Par combinaison de ces couleurs entre elles on obtient plusieurs centaines de coloris différents. Les canaris rouges sont des canaris jaunes portant en plus le gène de la couleur rouge et auxquels on donne une alimentation spécifique pour mettre ce facteur rouge en évidence.

CANARIS DE POSTURES:

Ce sont les canaris dits de forme, de position ou postures frisés.Certaines variétés sont huppées, d'autres ont un plumage frisé, comme le « frisé parisien » ou le « frisé du Nord » tous deux frisés, comme leur nom l'indique, et de couleurs variées.Il existe actuellement 21 races différentes de canaris de forme et de posture.

CANARIS DE CHANTS:

Les races principales sont les Harz (edelroller Harzer), historiquement la plus ancienne, les Malinois et les Timbrados espagnol. Mais il existe aussi le roller américain, le chanteur russe (trille aigüe),et le flawta marocain.

Le Harz est le plus doux; il chante l'ensemble de ses tours (essentiellement roulé) le bec fermé, uniquement en gonflant la gorge. Il n'impose pas son chant, il se fait écouter ! Sélectionné durant des dizaines d'années par des éleveurs habitant une région minière, il accompagna l'homme dans les entrailles de la terre en lui servant de signal d'alarme en cas de présence de grisou.

Le Malinois chante des tours imitant des clapotis ou divers tintements d'eau.

Le Timbrado chante puissamment tous ses tours le bec ouvert.

(article wikipédia)420844250-small.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site